Livret pédagogique

Livret pédagogique

Télécharger

Accueil
Accueil  >   Newsletter de la Faculté   >   Numéro 1 - Mai 2015   >   Edito   >   Premier numéro de la gazette d’information

Premier numéro de la gazette d’information

Après quelques années d’existence de l’UFR Physique et Ingénierie, en complément à nos différents supports de communication, l’idée de créer une gazette d’information qui sera diffusée à l’ensemble du personnel, des étudiants et à nos partenaires s’est enfin concrétisée et j’ai le plaisir de rédiger ces quelques lignes d’éditorial de son premier numéro.

Créée en 2009 de la fusion de l’UFR des Sciences Physiques et de l’IPST (Institut Professionnel des Sciences et Technologies), l’UFR Physique et Ingénierie couvre un large champ de compétences allant de la physique théorique jusqu’à l’ingénierie, appliquée notamment aux problématiques industrielles.

Aujourd’hui, l’UFR Physique et Ingénierie regroupe plus de 200 enseignants dont la moitié sont permanents. Les enseignants chercheurs sont affectés à des instituts de recherches reconnus (citons notamment l’ICS, ICube, l’IPCMS et l’IPHC, quatre laboratoires du CNRS). Les différents succès à des appels d’offres (ANR, ERC, LABEX, Idex), le nombre croissant de délégations CNRS et les nominations à l’IUF témoignent de l’excellence de la recherche de nos collègues.

Nos formations couvrent un large éventail, de la physique fondamentale et appliquée jusqu’à l’ingénierie la plus innovante avec une stratégie axée sur un fort couplage entre la recherche et le monde industriel. En 2014-2015, nous avons proposé 25 formations diplômantes dont 6 en alternance (contrats d’apprentissage ou de professionnalisation), 5 en partenariat international et 5 cohabilitées avec des Ecoles d’ingénieur. On répertorie environ 300 stages longs qui se déroulent chaque année dans plus de 200 structures d’accueil, un stage sur deux débouche sur un recrutement.

Notre attractivité au niveau national en M1 se traduit par un effectif plus important en Master qu’en Licence. De nombreux programmes d’échanges internationaux, par exemple avec la Pologne et l’Ukraine nous ont permis d’accueillir de très bons éléments dans nos filières. Avec la forte implication des équipes pédagogiques, nous avons pu concrétiser certains projets novateurs pour accompagner en particulier les étudiants de Licence via les tutorats et les évaluations continues intégrales. La nomination au niveau de l’UFR d’un chargé de mission « évaluation des enseignements », et l’analyse des enquêtes de satisfaction sont une source très profitable pour enrichir nos réflexions dans le but d’améliorer nos formations.

Ces deux dernières années ont marqué une avancée majeure au niveau de l’alternance et de l’insertion professionnelle, ainsi la synergie entre notre UFR et les entreprises a permis de créer en 2013 une formation unique en France : la Licence professionnelle Installation d’équipements industriels à l’international. Le don SOCOMEC, fléché via la fondation de l’Unistra à notre l’UFR, a renforcé notre capacité d’investissements pédagogiques en complément d’autres sources (LABEX, IDEX, CNFM, CFAU, Taxe d’apprentissage…).

Nous nous sommes attachés à développer des parcours d’excellence en forte synergie avec les filières classiques comme le parcours Mathématique-Physique Approfondies. Cette année a été marquée par l’ouverture du Magistère de Physique Fondamentale, faisant de l’Unistra la quatrième université française à proposer ce type de formation dans le domaine de la Physique. Nous étions également moteur pour permettre l’adhésion de l’Université de Strasbourg au réseau FIGURE (Formation à l’InGénierie par les Universités de Recherche) en créant deux parcours CMI (Cursus Master en Ingénierie) en Micro et Nano-Electronique et en Ingénierie des surfaces.

Avec le déroulement des enseignements sur 4 sites (Esplanade, Meinau, Illkirch et Cronenbourg), il nous a fallu définir une organisation efficace en passant par l’harmonisation des pratiques des deux composantes d’origine. En plus du renforcement de la formation par la recherche en maintenant l’excellence disciplinaire et en encourageant la pluridisciplinarité, le projet de construction d’un nouveau Pôle de Physique et Ingénierie sur le site de Cronenbourg avait été initié en 2011 puis reconduit dans le cadre des appels d’offres des constructions universitaires pour le CPER (contrat de projet état-région) 2015-2020. Compte tenu des diminutions importantes des dotations, mais surtout des lettres de cadrages vers les préfets qui stipulent le refus de créer des espaces supplémentaires au profit de projets de réaménagement d’espaces existants, notre projet n’a malheureusement pas été retenu. Sur la base de ce constat, l’université nous a promis de continuer à soutenir le projet de relocalisation progressive des activités du site de la Meinau vers le site de l’Esplanade. De nouveaux espaces ont été réaménagés et sont désormais prêts pour accueillir l’ensemble des deux scolarités Meinau et Esplanade ainsi que la direction dans le courant du mois d’avril 2015. Pour la prochaine rentrée universitaire, les activités et enseignements sur les sites d’Illkirch et de Cronenbourg seront maintenus, mais nous prévoyons d’organiser la majorité des cours et des TD sur le site de l’Esplanade. Les travaux liés au projet se dérouleront sur plusieurs années en fonction des budgets mobilisables par l’université. La prochaine étape verra la création de nouveaux locaux en transformant en particulier les actuelles surfaces administratives en surfaces d’enseignement et en exploitant les espaces libérés grâce au déménagement du service de cryogénie fin 2015.

Pr. Abdel-Mjid Nourreddine, directeur de l’UFR Physique & Ingénierie