Livret pédagogique

Livret pédagogique

Télécharger

Accueil
Accueil  >   Newsletter de la Faculté   >   Numéro 1 - Mai 2015   >   L’UFR en mouvement   >   Arrivants   >   Nicolas Arbor

Nicolas Arbor

Après un cursus 100% universitaire à l’Université Joseph Fourier, j’ai réalisé une thèse au Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie (LPSC) de Grenoble. M’intéressant à la physique nucléaire expérimentale, j’ai travaillé au sein de la collaboration internationale ALICE (CERN) sur l’étude de la fragmentation des partons (quarks, gluons). Après ce doctorat, j’ai orienté mes activités de recherche vers des thématiques plus appliquées en lien avec la santé. Dans le cadre de mon post-doctorat, j’ai ainsi travaillé de manière conjointe au Centre de Recherche en Acquisition et Traitement de l’Image pour la Santé (CREATIS) et à l’Institut Physique Nucléaire de Lyon (IPNL) sur des problématiques de physique médicale pour le traitement du cancer par proton thérapie.

Recruté en septembre 2014 à l’UFR Physique et Ingénierie de l’Université de Strasbourg, j’ai intégré le groupe RaMsEs (Radioprotection et Mesures Environnementales) de l’Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC). Mes activités de recherche concernent à la fois la métrologie des rayonnements ionisants, en particulier les questions de dosimétrie médicale, et la problématique de la radioactivité dans l’environnement. Au niveau des enseignements, mes thématiques privilégiées gravitent autour de la physique nucléaire et subatomique, tant au niveau des systèmes de détection que de la simulation Monte Carlo (Geant4).

Titulaire d’une maîtrise en Philosophie, je m’intéresse également (en pur amateur) aux nombreux apports des sciences de l’Homme (en particulier Philosophie, Histoire et Sociologie des sciences) quant aux questions de diffusion des connaissances scientifiques et de relation entre sciences et société. Je serais en ce sens ravi de pouvoir contribuer au développement d’enseignements pluridisciplinaires entre l’UFR Physique et Ingénierie et les autres UFR de l’Université de Strasbourg.