Livret pédagogique

Livret pédagogique

Télécharger

Accueil
Accueil  >   Newsletter de la Faculté   >   Numéro 2 - Janvier 2016   >   Évaluation et observation des formations   >   L’Observatoire des formations de l’UFR

L’Observatoire des formations de l’UFR

Enseignant associé à l’Institut Professionnel des Sciences et Technologies puis à l’UFR Physique et Ingénierie, Abdelhak Benelhadj intervient dans nos formations dans trois domaines : l’épistémologie et l’histoire des sciences et technologies ; l’économie et la gestion ; la professionnalisation des formations. Pour la gazette, Abdelhak explique ici l’activité de l’observatoire des formations qu’il anime depuis 2000.

Observer est un acte professionnel.

Il relève des objectifs et des responsabilités de toute institution universitaire de disposer des instruments nécessaires au suivi et à l’évaluation de sa mission, à quelque secteur d’activité ou métier que se destinent ses étudiants. L’observation est indispensable à la prise en compte de l’évolution de la formation dispensée et fait partie peu ou prou des responsabilités qui lui incombent. En cela, observation et évaluation, tâches essentielles pour le contrôle raisonné des missions de l’UFR, concourent à un objectif commun.

Les progrès de la connaissance, les fluctuations de l’environnement (institutionnel, économique, technologique…), ont un impact dont il importe de tenir compte et d’ajuster les formations aux besoins du marché de l’emploi (entendu au sens large, y compris la recherche et l’enseignement) vers lequel se dirigent ses diplômés.

L’Observatoire de l’UFR a donc pour vocation la production de données utiles à la décision, informations qui concernent essentiellement : l’identification des flux à l’entrée et l’insertion professionnelle des étudiants, notamment à l’issue des stages.

Ces enquêtes ne font pas double emploi avec celles qui sont entreprises par les filières, par exemple dans le cadre du renouvellement des habilitations. Elles complètent par ailleurs celles qu’ordonnent l’ORESIPE à l’échelle de l’université.

Observer est un acte pédagogique.

Concrètement, le travail consiste à recueillir des statistiques fiables, homogènes, vérifiables et exploitables. Le recueil des ces données passe par la confection de questionnaires soumis aux étudiants en vis-à-vis pédagogique, dans un contexte interactif critique.

Les étudiants sont sensibilisés à l’observation de leur formation au cours de leurs études. Cette approche, inscrite dans un cadre pédagogique ordinaire, a l’avantage de signifier, de motiver et de responsabiliser. En cela, l’Observatoire constitue un investissement qui participe des UE d’accompagnement des projets des étudiants (APE) et de l’encadrement personnalisé des stages.

De ce fait, l’étudiant n’est plus un opérateur passif dont la contribution se limite à remplir un questionnaire, mais un acteur central qui participe à l’observation, à l’évolution et à la maîtrise de sa formation.

Cette structure permet aussi de maintenir un contact continu entre les étudiants pendant leurs études et après qu’ils aient quitté l’université. Par ce lien, ils concourent à l’évolution et à l’adaptation de la formation.

Les questionnaires et leur évolution sont soumis à un large protocole de consultation et de validation qui passe par les étudiants, les responsables de formation et la direction des études. Les résultats obtenus sont interprétés dans ce cadre. En particulier au sein des Conseils de Perfectionnement où, avec l’aide des partenaires professionnels, ces résultats sont débattus, confrontés et validés.

Les stages constituent un espace singulier d’observation en ce qu’ils représentent une opportunité de première importance vers l’insertion professionnelle des étudiants. Un bilan récapitulatif annuel est publié à chaque fin de campagne des stages des masters.

Tous les travaux de l’Observatoire sont publiés sur le site de l’UFR de physique à la rubrique « insertion professionnelle ».

Créé dans le cadre de l’ingénierie au milieu des années 1990, et plus précisément au service du master SPI (Sciences Pour l’Ingénieur), l’Observatoire de l’UFR a initié des réflexions et des démarches élargies et adaptées à d’autres filières et parcours : outre les spécialités du master SPI, les licences professionnelles : PPO -ex-PIP-, TNRP, QMEE. L’observatoire est virtuellement ouvert à l’observation de toutes les filières et formations.

Abdelhak BENELHADJ, responsable de l’Observatoire, le 13 septembre 2015